Définition du système

Pieux battus - Mylli la foret

Pieux battus – Mylli la foret

Le principe de ce procédé consiste à insérer le pieu au sol par battage jusqu’à la profondeur voulue, généralement à l’aide d’un brise roche hydraulique (BHR). Le pieu est battu jusqu’à atteindre la zone dite « de refus », c’est-à-dire la zone maximale à partir de laquelle on ne peut plus continuer à battre.

Un deuxième pieu peut être emboîté si la zone de refus n’est pas atteinte.

Cette technique de fondation est un bon compromis entre la fondation Béton Armé et le micropieu.

 

 

LES AVANTAGES DE CE SYSTEME 

 

Rapide

  • Installation de chantier simplifiée
  • Peu d’équipements requis

Economique

  • Aucun déblai
  • Pas de recépage
  • Pas d’attente de séchage

Efficace

  • Possibilité d’intervenir en zones difficiles d’accès
  • Forte capacité portante
  • Parfaite résistance à la corrosion

Ecologique

  • Respect des normes environnementales liées aux vibrations
  • Pas de béton à couler
  • Recyclable

Les pieux battus Dywidag

Installation Haubanage

Installation Haubanage

Nous utilisons des pieux battus distribués par un groupe international de haute technologie et reconnu sur le marché de la construction. Les pieux existent sous différents diamètres en fonction du type de sol, des charges à supporter et du critère de refus de battage.

Alt’Ancre propose deux types de pieux permettant ainsi une parfaite adaptation selon les conditions et types de sol : les pieux non enrobés et les pieux enrobés.

Les pieux sont des tubes en fonte ductile. Ces tubes sont ensuite combinés grâce à un assemblage spécifique aux tubes en fonte ductile.

Le pieu peut subir une injection de coulis béton lui offrant alors une meilleure solidité.

Les pieux peuvent être enrobés ou non. Lorsqu’ils ne sont pas enrobés, les pieux travaillent essentiellement en pointe. Les pieux enrobés travaillent au frottement.

Le système de pieux battus offre une résistance et une durabilité extrêmement performantes. L’avantage de ce procédé réside dans sa grande capacité d’adaptabilité, allant jusqu’à supporter des charges de 1 000 KN.

 

Pieux flèche

Pieux flèche

 

  • Les pieux non enrobés

Pieu battu non enrobé

  • Les pieux enrobés

Le Pieu battu peut être enrobé de mortier ou de béton selon la technique suivante :

Le pieu est un tube métallique muni en pied d’un sabot débordant ; le mortier est injecté par l’intérieur du tube pendant le battage, il ressort au voisinage du sabot et vient enrober le pieu en remplissant le vide créé par le débord du sabot.

Pieu battu enrobé